01.jpg

L'Ecole de danse Annie FAYN

Coordonnées :
L'Ecole de Danse Annie Fayn
Rue des remparts
(1er étage)
BP 140442, 98701 Arue

Tél : 40 41 20 04
Fax : 40 43 80 58

Rejoignez nous sur Facebook
   FaceBook-icon

Annie Fayn

annieAnnie Fayn est une danseuse professionnelle, pédagogue et chorégraphe dont l'enseignement est reconnu par le Ministère national de la culture dans les trois disciplines : danse classique, contemporaine et jazz.

 

Premiers pas :

Annie Fayn fait ses premiers pas de danse à l'âge de 6 ans, à Abidjan, en Côte d'Ivoire, dans l'école de Mme Girardot, danseuse étoile à l'Opéra de Lyon.

A 10 ans, elle exécute son premier grand solo devant le Président de la République de Côte d'Ivoire, M. Félix Houphouët-Boigny dont elle reçoit les félicitations.

A 12 ans, son professeur Ramy Amphoux relève ses qualités de danseuse. Au Conservatoire d'Oran, un premier prix du jury lui est décerné par les étoiles Claude Bessy, Attilio Labis, Claire Motte et Michel Renault.

C'est en 1961, qu'elle intègre l'Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower. Elle est la plus jeune danseuse de cet établissement qui vient d'ouvrir ses portes. Ses professeurs, José Ferran, Arlette Castagnier et Rosella Hightower lui conseillent de se diriger vers une carrière professionnelle de danseuse.

Elle signe ses premiers contrats d'auxiliaire au théâtre d'Angers à 13 ans ses premiers pas dans le corps de ballet. Ce début de carrière prometteur s'effectue en parallèle avec sa scolarité. Ses efforts sont récompensés par un prix d'excellence décerné pour l'obtention de 10 prix scolaires.

L'Opéra d'Avignon, troisième scène de France, l'engage dans son corps de ballet alors sous la direction de Jacques Fabre. Annie Ternaux (épouse Fayn) passe de danseuse de ballet à danseuse soliste entre 1965 et 1974. Le Ballet de l'Opéra compte deux danseurs étoiles : Denis Ganio et Rudy Bryans. Elle participe aux nombreuses tournées qu'effectue le Ballet de l'Opéra en Europe.

Parmi les expériences marquantes de cette période figure la reprise du ballet du Répertoire le « Lac des cygnes » lors du Festival d'Avignon 1969. A cette occasion elle partage la scène avec le légendaire ballet du Bolchoi dont Maïa Mikhaïlovna Plissetskaïa est la danseuse étoile.

Parallèlement à cette carrière à l'Opéra, elle crée avec deux autres danseuses en 1968, « Les Petites Canailles », un groupe de chants et danses (illustration Télépoche 1968 ?) Commencent alors les tournées avec Fernand Sardou, Bourvil, Roger Pierre et Jean-Marc Thibault et les télévisions avec Johnny Hallyday, Dalida, Jacques Dutronc. Le groupe, parrainé par Maurice Chevalier, remporte cinq succès consécutifs au concours télévisé « Télé Dimanche ».

 

L'enseignement : une vocation

Elle entre à l'Académie de danse de Jacques Fabre pour y enseigner la danse classique et la barre au sol. Cinq ans durant lesquels elle apprendra l'art de l'enseignement et la gestion des galas de danse, sous l'œil avisé de son ancien maître de ballet. Elle se découvre aussitôt une passion, celle de transmettre son savoir.

Une mutation à Lyon en 1980, la mène à la tête de la section danse à la Maison des Jeunes et de la Culture de Feyzin, région Rhône-Alpes. Annie Fayn réunit alors 200 élèves.

Outre l'enseignement, elle multiple les rencontres avec les différents artistes de la région et est sollicitée pour les mises en scène de comédies musicales. Ses conseils et ses entraînements sont également suivis au club de patinage de Lyon dont sont issus les Champions de France de patinage artistique Gwendal Peizerat et Marina Morel ou encore dans le cadre de l'équipe de Gymnastique rythmique et sportive du CMOV. Ses expériences professionnelles aux frontières de la danse participeront à modifier sa vision de son art : elle prendra aussi conscience de la portée que la danse peut avoir dans l'épanouissement de l'individu, enfant et/ou adulte.

En 1983, c'est le premier contact avec Tahiti et pour raison professionnelle elle retourne en France pour ouvrir sa première école privée à Lyon sous le nom de « L'Ecole de Danse Annie Fayn ».

Ses élèves participent aux grandes rencontres de danse régionales. Suivant leur motivation et leurs ambitions, elle les dirige vers l'Ecole supérieure de danse de Cannes Rosella Hightower ou au CNR de Lyon.

La Polynésie n'a cependant pas été oubliée. En 1993, elle lui rend hommage avec un gala. RFO Paris se déplace pour un reportage diffusé dans l'émission « Outre-Mer »

Ce sera le grand retour deux ans plus tard avec l'ouverture de l'actuelle « L'Ecole de Danse Annie Fayn » à Papeete.


telepoche-6novembre1968