04.jpg

L'Ecole de danse Annie FAYN

Coordonnées :
L'Ecole de Danse Annie Fayn
Rue des remparts
(1er étage)
BP 140442, 98701 Arue

Tél : 40 41 20 04
Fax : 40 43 80 58

Rejoignez nous sur Facebook
   FaceBook-icon

Spectacles

Dansefables, Dansefleurs - Eh ! Pourquoi pas ?

dansefableInspiré des poèmes de Robert Desnos, le spectacle « Dansefables, Dansefleurs » ouvre la voie au rêve, à la danse, à la poésie et à toutes les fantaisies... « Eh ! Pourquoi pas ? »

  • "Chaque tableau est une surprise, un voyage, les mots de Desnos virevoltent, on est happé dans son univers de fables fabuleuses, le travail chorégraphique est créatif, les élèves nous offrent le meilleur d'eux-mêmes." (Les Nouvelles, 26/04/2008)

Lire la suite...

Sur les Bords de la Volga

volga

Aux abords de la Volga paisible et majestueuse, c'est une Russie méconnue mais authentique qui se dévoile : d'un clin d'oeil aux Ballets Russes, aux danses de caractère, en passant par le charme des nuits tziganes. 

  • « La représentation d'Annie Fayn démontre que son cours dispose de très bonnes danseuses avec des chorégraphies et des musiques contemporaines novatrices et audacieuses » - (Les Nouvelles, 30/04/07)
  • « L'Ecole de Danse Annie Fayn a présenté son gala de fin d'année intitulé "Sur les bords de la Volga". Cette école renommée pour son enseignement de danse classique n'a pas failli à sa réputation » - (La Dépêche, 03/05/07)

Lire la suite...

Pinocchio

pinocchio

Les mésaventures du célèbre petit pantin de bois de Carlo Collodi qui ne doit son salut qu’aux personnages bienveillants de Gepetto le menuisier et de la Fée bleue.

  • ««Standing ovation » pour Pinocchio. Un sans fautes qui a valu un standing ovation des 700 spectateurs présents » - (La Dépêche, 22/05/06)

Lire la suite...

2ème Rencontre Internationale de Danse

rencontreinter2La Deuxième Rencontre Internationale de Danse a permis aux danseurs de l'association "Coïnsidanse", de partager la scène avec les élèves de la réputée Ecole Nationale de Nouvelle Zélande, La New Zealand School of Dance. Un partage des cultures unique où se sont côtoyés danses contemporaine, classique, tahitienne et marquisienne
association

  • « Coïnsidanse parmi les étoiles, la danse pour seul langage » - (Les Nouvelles, 03/04/06)
  • « Les danseuses et danseurs de Coïnsidanse ont fait preuve de beaucoup de talent et ont émerveillé le public (...) La danse, un lien d'échange et de partage » - (La Dépêche, 02/04/06)

Lire la suite...

Du Rire aux Larmes

rirelarmesLe frémissement du rire et l'irrépressible montée des larmes, Ce spectacle est une création dansée et mimée qui rend hommage à l'œuvre cinématographique d'un des piliers du Septième Art, Charles Spencer Chaplin. A l'occasion de ce 10e gala anniversaire de L'Ecole de Danse, la New Zealand School of Dance a présenté des chorégraphies du répertoire international.

  • «« Spectacle réussi» Une représentation menée tambour battant pendant 2h. en compagnie des membres de la New Zealand School of Dance » - (La Dépêche, 12/06/05)
  • « Gala émouvant sur le thème de Chaplin » - (Les Nouvelles, 13/06/05)

Lire la suite...

Métamorphosys

Féerie de sons et lumières ouvrant la voie à la magie des elfes.metamorphis

  • « Sons et lumières pour une métamorphose annoncée... les 180 élèves de l'école qui se succèderont sur scène produiront un ensemble homogène. ... Annie Fayn et sa fille ont créé un lien qui, par le mouvement et la gestuelle, porte l'évolution de l'intrigue de tableau en tableau » (Les Nouvelles 03/06/04)

Lire la suite...

Une Mélodie Perdue

Voyage surréaliste à la découverte de la musiquemelodieperdue

  • « Cœur à l'unisson sur une mélodie perdue... une salle comble a rendu hommage vendredi au travail d'Annie Fayn et de ses élèves, lors de la soirée de gala de l'école de danse. Outre les chérubins qui ont parfaitement exécuté les chorégraphies demandées pour chaque niveau, le thème a subjugué par sa créativité, ses changements de rythmes, sa densité » (Les Nouvelles 16/06/03)

Lire la suite...

Rose des Sables

Rose-des-SablesUn hymne à l'enfant qui grandit

  • « Féerique "Rose des sables" On est à la fois charmé et étonné de ce spectacle. Un hymne à l'enfant qui grandit, charmé de par la beauté du spectacle et ses élans poétiques qui touchent au plus profond du cœur et étonné de par la prestation de ces jeunes qui ne sont que de petits amateurs. Incontestablement, ce spectacle est plus qu'un gala de fin d'année et revêt les qualités d'un beau et grand spectacle de danse » - (La Dépêche, 24/05/02)

Lire la suite...

Le Petit d'Homme

petitdhommeCette œuvre trouve son inspiration dans le célèbre « Livre de la Jungle » de Rudyard Kipling. Plus qu'un conte, ce spectacle illustre une véritable quête, celle d'un enfant qui d'aventures en aventures dans un monde hostile, réussit à trouver sa propre vérité, son être véritable.

  • « Dans la salle comble du Grand théâtre, les applaudissements ont accompagné jusqu'au bout la représentation. Annie Fayn et sa fille, sa complice, Marion ont adapté la pensée de Kipling en comédie musicale. 180 danseurs et danseuses ovationnés après leur remarquable interprétation de l'adaptation musicale du « Livre de la jungle ». Parents, amis, spectateurs, élèves sont repartis... heureux. Heureux d'avoir assisté à ce spectacle » - (Les Nouvelles 21/05/01).
  • « Cadeau de Noël avant l'heure conçu dans le cadre de l'année de l'enfance, « Petit d'homme » de l'Ecole de danse Annie Fayn avait été en mai dernier pleinement réussi. L'Ecole de danse a offert un superbe cadeau de Noël à 500 enfants défavorisés et à leurs parents dont beaucoup ont découvert les ballets. » - (La Dépêche 27/11/01)

Lire la suite...

Perle Rare

perlerareUn hommage à la perle noire de Tahiti, où, pour la première fois danse traditionnelle, classique et contemporaine se rencontraient, en collaboration avec le groupe Temaeva

  • « Perle rare ou la rencontre de deux mondes - Mélange provoquant entre tradition et modernité. ... Le principe du mariage de deux cultures est l'élément remarquable dans Perle rare. La Perle, c'est surtout une histoire, celle d'une île, d'une Société et de leurs destins qui font oublier toutes les différences... Une nouvelle brèche est désormais ouverte. Elle n'emprunte plus le chemin de la dérision ou du cynisme. Ce n'est plus la description d'une société polynésienne qui devient occidentale et perd la mémoire. Mais ce sont deux cultures, mitoyennes depuis des années, qui se découvrent l'une l'autre avec respect » - (Les Nouvelles, 30/05/00)

Lire la suite...